A presto!

Il mio ultimo progetto ideato da me è un gioco da tavolo il cui scopo è imparare cose nuove come ad esempio le catene alimentari, il regno animale e quello vegetale coniugando sapere e divertimento! Spero di aver lasciato un bel ricordo di me alla Gruca Onlus, perché sicuramente mi mancherete tutti. Spero allo stesso tempo che si prenderanno cura del mio gioco. L’Italia è sempre nel mio cuore e un giorno tornerò. Grazie a tutti.IMG_20200801_195637

 

Prendre du plaisir

La fin de notre projet approche…

PANO_20200711_153007.jpg

Mais cela ne veut en rien dire que l’on soit triste ! Bien au contraire ! Maintenant que le confinement est fini et que l’on a à nouveau le droit de bouger on en profite pour enfin réellement découvrir cette magnifique région que sont les Marches, en allant se promener à la montagne comme on peut le voir sur la photo précédente, prise tout près du Monte Vettore, plus haut sommet des Monti Sibillini.

Cette intense randonnée nous l’avons faite avec les autres volontaires, Alessandro, Giada, et deux de mes amis qui sont venus des Pays-Bas: Bram et Lisette que l’on peut voir sur la photo suivante à Urbino, un autre magnifique site régional que j’ai découvert avec eux.

IMG_20200714_155327.jpg

L’été est en effet aussi l’occasion de revoir du monde, mes amis sont venus et d’autres viendront en août. Et surtout, ma famille est venue ! Après un printemps compliqué, toutes ces retrouvailles font vraiment beaucoup plaisir et font de cette période estivale finale une belle conclusion à cette expérience de volontariat que je n’oublierai jamais.

IMG_20200707_213144

Notre projet ici à Macerata se termine officiellement début août, mais on veut tous rester jusqu’en septembre. Il n’y a que Siiri qui ne pourra hélas pas le faire pour des raisons professionnelles et rentrera en Estonie la semaine prochaine déjà ce qui nous rend bien tristes… Pour les autres, le mois d’août nous permettra de profiter encore un peu du soleil italien, d’aider encore un peu notre association maintenant que l’on peut à nouveau organiser des activités et voyager peut-être quelque part.

La dernière photo illustre un autre élément important que je viens d’évoquer: la reprise du travail. Alors que pendant trois mois nous ne pouvions rien organiser qui implique le contact humain, nous pouvons enfin à nouveau le faire et organiser donc par exemple un festival dans notre potager de Sasso d’Italia avec les Nuovi Amici comme vous le voyez dans l’illustration où je suis avec ma mère. Cela fait très plaisir d’être à nouveau actifs et de pouvoir prendre l’initiative de proposer des activités même s’il y a toujours beaucoup de normes sanitaires à respecter.

Etre actifs et revoir tous mes proches sous le soleil des Marches: quelle belle manière de terminer le volontariat.

IMG_20200710_183222.jpg

Näomaskide meisterdamine

Viiruse tõttu katsetasin üle pika aja õmblusmasinaga töötamist, et õmmelda näomaske. Ütleme nii, et suutsin meisterdada neli maski kuni minu kannatus katkes. Miks? Minu kasutusse antud õmblusmasin ajas mind hulluks, kuna ma sain õmmelda 2 cm normaalselt ja siis ülemine niit läks katki ja niiiiii kogu aeg. Lõpuks parandasin maske käsitsi ja kuna kumm, mis läheb kõrvade ümber ei olnud eriti heast materjalist, siis katsetamiseks heegeldasin ühele maskile selle osa. Kokkuvõttes teistmoodi äge ettevõtmine oli ja teeksin maske veel kui õmblusmasin töötaks normaalselt, aga aeg, mis maskide tegemiseks kuluks ei ole seda väärt. Õnneks saan nüüd stiilse maskiga ringi käia ja teised vabatahtlikud ka. Hea ka, et saan nüüd näomaski kandmise ajal hingata normaalselt.

IMG_20200430_130148

Projet et projets

WhatsApp Image 2020-04-15 at 3.06.12 PM.jpeg

Le Coronavirus sévit toujours partout dans le monde et très fortement ici en Italie mais la vie ne s’arrête pas pour autant ! Chaque semaine, nous avons des réunions avec Alessandro et Martina (via Skype) pour parler de nos projets respectifs et nous encourager mutuellement à rester actifs.

Nous travaillons parfois ensemble pour certains projets comme celui des conversations en langue étrangère que nous proposons aux autres confinés d’Italie via Skype et qui fonctionnent très bien. Mais c’est aussi beaucoup individuellement que nous nous concentrons sur des projets plus personnels. Ainsi, Siiri se concentre sur un jeu de société qu’elle réalise de A à Z, Marcelina travaille beaucoup dans notre potager maintenant que le soleil est revenu, et Júlia veut réaliser un Rummikub en bois à la main.

Le bois est le matériel sur lequel moi aussi j’ai décidé de me concentrer puisque comme on peut le voir sur la photo ci-dessus je réalisé une “boîte à lire” qui permettra, une fois que l’on aura à nouveau le droit de sortir de chez nous, aux habitants du quartier de partager leurs livres avec les voisins. Je n’ai jamais vraiment travaillé le bois et je suis très content de me découvrir une nouvelle passion pour le bricolage, je réfléchis déjà à d’autres meubles que je pourrais éventuellement fabriquer en bois pour l’écomusée ou le parc. J’apprends beaucoup, aussi sur moi-même. Comme quoi ce virus n’a pas que du négatif et permet aussi de découvrir de nouvelles choses et de se redécouvrir tout en restant chez soi. Restons positifs.

Nous avançons, nous trouvons des projets et nous regardons vers l’avenir avec un sourire. Le temps passe et il est déjà un peu temps de réfléchir à l’après-corona et à l’après-volontariat. En attendant, profitons du beau temps, des gens qui nous entourent puisque je suis vraiment heureux de partager ce confinement avec d’aussi belles personnes que Siiri, Marcelina et Júlia, et du stimulant travail que nous pouvons réaliser tout en restant chez nous. En bas, on peut voir que Júlia aussi prend du plaisir dans le travail. Bon courage à tous !

WhatsApp Image 2020-04-17 at 10.56.35 AM.jpeg

Quarantena, però primavera

Hola a totes! Fa uns dies va complir un mes que Le Marche està en quarantena, però no aquest temps no ha passat pas lent.

IMG-20200415-WA0014

Hem buscat tot d’activitats diferents per seguir amb el projecte des de casa, per exemple, hem iniciat un projecte de converses per Skype amb diferents llengües (anglès, francès, espanyol, estonià, polonès i alemany) de forma que, qui estigui interessat, pot xerrar amb algun de nosaltres i practicar la llengua. Amb aquesta activitat no només hem pogut fer més amens els dies tancats a casa, sinó també fer un intercanvi cultural i conèixer diferents realitats d’Itàlia.

Individualment i aprofitant el bon temps primaveral, alguns de nosaltres hem començat a treballar l’hort que disposem. La Marcelina s’ha encarregat a plantar diferents verdures i el Tim l’ha ajudat a treballar la terra. La Siiri ocupa el seu temps cosint amb ganxet i fent vídeos per les xarxes socials explicant les tècniques necessàries per fer jerseis, bufandes, tops… d’aquesta manera, tothom pot intentar-ho des de casa  i descobrir un nou passatemps. Pel que fa el Tim i jo hem començat a treballar amb fusta: el Tim a dut a terme el seu projecte personal creant una llibreria exterior on els habitants de Villa Ficana poden deixar i recollir llibres, creant així un intercanvi de llibres continu i on tothom es pot beneficiar. En el meu cas, estic realitzant clauers i imants amb la forma de les casetes de terra de Villa Ficana per l’Ecomuseo.

És difícil mantenir els ànims amunt i pensar positiu constantment, però per sort estem duent a terme activitats que ens ajuden i a més a més contribueixen en el projecte de voluntariat, però el més important és que ens tenim els uns als altres per fer-nos els dies més bonics.

Primavera

WhatsApp Image 2020-03-30 at 11.22.24 AM.jpeg

Italy, Europe, world,… Everywhere Coronavirus is striking hard. Let’s try to reflect positively about this strange situation and stay strong together. Let’s hope that the future is gonna be bright: the sun is starting to shine, spring is coming and flowers will bloom again… Kisses from Macerata and Villa Ficana!

Lauamäng kliima soojenemisest

Projektiks sai loodud uus laumäng, mis on seotud kliima soojenemisega. Alustuseks õpilased jagati guppidesse. Neile jagati erinevad kaardid nagu kolm puud, kolm elu ja linnakaart ning skaalad (keskkond, tervis, raha ja energia) 20 punktiga.  Kui keskkond või elu punktid olid alla normi, siis kaotati üks kaardidest (puukaart või nn elu kaart) Mängul on 11 ringi ja iga uue ringi alguses nn globaalne kaart. Globaalsed kaardid mõjutasid kõiki gruppe ja mõne kaardi tulemusel pidid lapsed kandma kas näomaski nina ees kuna saastatus on tänavatel suurem või mütsi kuna klima soojenemise tõttu on aastaajad soojemad jne. Igal ringil said õpilased valida õige vastuse nende jaoks näiteks kui tegemist oli infrastruktuuriga seotud kaardiga, siis sai valida kas ehitada kool, haigla jne. Mängu eesmärk oli panna lapsed mõtlema oma valikutest tulevikus ehk kuidas teatud valik võib keskkonda kahjustada ja vastupidi.  Projekt osutus edukaks ja siinne jutt jättis loodetavasti natuke müstikat õhku.

DSC09042DSC08908DSC09099DSC08942DSC09082

 

Jaanuarikuu möödus joonistades

Jaanuarikuus algasid meil ettevalmistused veebruarikuu alguses toimuvale kultuurinädalale kolmes eri koolis. Erinevate projektide raames sai joonistatud loomi, linde, taimi, puuvilju, köögivilju, putukaid jne. Eks joonistamise kõrvalt sai miskit muud ka tehtud, aga väga vinge/tore kuu oli.

IMG_20200123_092434IMG_20200123_092440IMG_20200123_092445IMG_20200123_092453IMG_20200123_092457_1IMG_20200128_090337IMG_20200128_090359

 

 

Coronavirus

WhatsApp Image 2020-03-04 at 6.03.08 PM.jpeg

Au cœur de la tempête paranoïaque et sur-médiatisée du coronavirus, notre petite ville de Macerata n’échappe pas à la règle et les premiers cas ont été signalés dans la région… On ferme les écoles, les établissements publics et donc aussi notre bon vieux ecomuseo où travaille la moitié de notre effectif. On continue tant bien que mal à travailler, à préparer des événements futurs, à réfléchir sur nos projets personnels,… Mais on remarque que tout fonctionne un peu plus au ralenti, entre nous tout comme dans le reste de la ville. Comme on peut le voir sur la photo au-dessus dans le cas de Bror qui étudie toujours à fond son examen d’entrée à l’université pour la Suède l’année prochaine, ce virus nous donne aussi du temps libre que nous pouvons utiliser pour travailler sur d’autres projets.

Le coronavirus nous donne un précieux temps introspectif…